© 2017 MON CROHN AU NATUREL

  • Grey Instagram Icon

Instagram feed

September 19, 2019

Please reload

2019 : l'heure du bilan

January 8, 2019

 

 

 

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année 2019, remplie d’amour, de sérénité, de moments de bonheur et surtout d’une bonne santé. J’ai été absente pendant quelque temps ici et sur les réseaux, malgré le fait que j’avais besoin d’une pause je vais vous expliquer les autres raisons dans les lignes qui s’en suivent. 

Nous sommes désormais en 2019 et je ressentais le besoin, après 1 an et quelques mois que je suis sortie de ma grosse crise, de poser un bilan de ma rémission, mais aussi de ma rechute. 

(si c’est le premier article que vous lisez sur mon blog, je vous invite à lire ici, la genèse de ma maladie pour mieux comprendre ce qui suit). 

 

C’est en octobre 2017 que je suis rentrée dans ma période de convalescence. Après 8 mois de crise intense, j’étais extrêmement fatiguée, il a fallu que je reprenne des forces, du poids, etc. J’ai essayé de faire ma rentrée en septembre 2017, mais je n’ai pas pu suivre le rythme. J’ai donc, pendant 1 an environ, profité du temps que j’avais pour me reposer, reprendre les forces dont j’avais besoin, continuer à me soigner, faire du sport, voir des amis et plus tard dans l’été 2018, recommencer à faire la fête.

Aucun excès en tout genre, toujours un régime strict respecté (sans gluten, sans lait de vache, sans sucre raffiné) à quelques exceptions près. Je n’ai ni bu d’alcool d’ailleurs ! J’aurais pu en boire modérément, mais je n’avais pas forcément envie.

 

En septembre 2018, je rentre à la fac, cette fois-ci pour de bon ! Assez septique au début vis-à-vis de ma réorientation, je me découvre finalement une passion pour la nouvelle filière choisie. Je suis hyper contente !

Seulement, la rentrée, retourner dans une nouvelle fac après 1 an et demi (j’avais quitté l’Université de Montréal en février 2017), ça a occasionné beaucoup de stress chez moi et m’a replongé dans un épisode assez critique. J’ai de nouveau été très fatiguée, avec un transit pas du tout au top. Bref, tout ça a duré à peu près 1 mois et demi jusqu’à ce que ça se remette petit à petit en place grâce à l’intégration du jus de carotte à plus haute dose. 

 

Très peu de temps après (3 semaines environ), les partiels approchent et je stresse un max. Et bam, encore un épisode très critique, et celui-ci l’est davantage. Depuis novembre jusqu’à aujourd’hui j’ai du mal à remonter la pente. Je me suis mis tellement de pression vis-à-vis des examens que j’en ressens toujours les conséquences alors que cela fait 4 semaines qu’ils sont terminés. Tout ça bien sûr alors que je réussis toujours et que tout le long du semestre, j'ai eu des notes édifiantes en contrôle continu qui sont sensées me rassurer vis-à-vis des partiels.

Les résolutions 

 

Du coup, depuis l’après-partiels, je suis rentrée dans une phase de contrôle strict et de prise en main à l’aide, toujours précieuse, de mes proches. 

 

Les intestins 

Le jus de carotte est passé en dose ++, j’en prends un grand verre le matin et un grand verre le soir.

Je prends du jus de citron avec un peu d’eau tiède le matin à jeun, juste avant le jus de carotte. Je prends au cours de la journée deux grandes tasses de tisane qui vont aider à combattre l’infection (car j’ai de la fièvre) = thym, laurier, romarin, camomille romaine (pour me détendre). 

Je masse mon ventre d’huile de millepertuis cueilli et préparé maison, par ma mère. Je prends en interne de l’huile de lin, de la D3 et un mélange d’huile de bourrache, de tournesol… Je prends également des gouttes d’Achillé-Millefeuille, de la propolis et de la spiruline. 

 

Le stress

Pour me détendre et travailler sur le stress et l’angoisse, je prends des tisanes, mais j’engrange également des habitudes que je vais essayer de tenir sur le long terme. Que je dois tenir sur le long terme, en fait. 

Je fais de la méditation et du qi qong une heure par jour. Je ressens vraiment la relaxation de manière immédiate et en instaurant ça de manière quotidienne il se peut que mon stress face aux examens diminue drastiquement. Je focus également sur la respiration pendant que je pratique. Quand je médite, je fais de la cohérence cardiaque (5 secondes à l’inspiration et 5 secondes à l’expiration) qui a énormément de bienfaits divers, mais notamment sur le stress et la digestion. 

 

Voilà pour ce petit bilan accompagné de mes résolutions. Je prévois de revenir et d’être plus présente sur la toile (hum). J’espère vraiment enrayer ce stress qui me nuit énormément et je vous souhaite une très belle journée.

 

Luna

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload