© 2017 MON CROHN AU NATUREL

  • Grey Instagram Icon

Instagram feed

September 19, 2019

Please reload

Les alicaments vous soignent !

October 31, 2017

 

"Que ta nourriture soit ton premier médicament" Hippocrate (370 av. J.-C)

 

Alicament : "Aliment qui a une action positive sur la santé"

Super-aliment : Aliment riche en nutriments essentiels et bon pour la santé

Complément alimentaire : Complément en nutriment qui provient souvent d'une "source concentrée qui est vendue de façon isolée." (1)

 

Prendre des compléments alimentaires n’est pas remboursé par la sécurité sociale et peut-être, selon les moyens de chacun, inaccessible. 

 

Me complémenter a été vraiment au coeur de mon processus de guérison. Mais j’ai tout d’abord changé mon comportement alimentaire avant de rajouter des centaines de compléments. 

 

 

Mon premier conseil serait d’enlever des choses avant d’en rajouter. 

On a tendance à vouloir trouver une pilule miracle pour tel ou tel problème, mais il est préférable de d’abord faire une mise au point sur son alimentation. Car un super complément alimentaire ne fera pas le poids contre une alimentation pauvre en minéraux et nutriments. 

Prenons le gluten. Une prise de complément alimentaire en parallèle à un régime alimentaire trop riche en gluten sera vaine. Le gluten limite l’absorption des nutriments et bouche la paroi intestinale, ce qui serait dommage au vu du prix des compléments alimentaires.

 

Arrêter le gluten est essentiel dans les maladies inflammatoires chroniques. Il est vrai que cela peut paraître compliqué et embêtant, mais ce n’est rien à côté des douleurs que l’on peut ressentir. Arrêter les produits laitiers de vache est aussi primordial. Le lait de vache se digère très lentement, il est a la base destiné au veau, qui lui, a trois estomacs et est destiné à peser plus d’une tonne. Et il y a plein de raisons différentes pour arrêter le lait de vache, le gluten, ou encore le sucre. J’ai pour ma part arrêté les trois et je me sens divinement mieux ! 

 

Arrêter les produits industriels. Je n’en mangeais très rarement, ma mère a toujours cuisinée a la maison et lorsque j’en mangeais ils étaient de qualité bio, mais tout de même, remplie de bêtise super acide et donc super nocive pour les intestins !

Cuisiner serait le mot d’ordre pour ceux atteints d’une maladie inflammatoire chronique des intestins! Cela est en plus, bien meilleur gustativement. :)

 

L’arrêt de ces aliments abrasifs a permis de donner toutes les chances à mes ulcères gastriques de se réparer. 

 

 

Lorsque l’on a fait un peu de ménage dans son alimentation, on peut ensuite en rajouter. 

Mon deuxième conseil serait de rajouter des légumes, beaucoup de légumes. Mais pas sous n’importe qu’elle forme. Sous forme de jus

Les légumes contiennent tous des nutriments essentiels. Mais pour pouvoir bénéficier de tous les vitamines et minéraux de vos légumes, il faudrait les mâcher au moins une centaine de fois par bouchée. Car tous les nutriments sont cachés à l’intérieur des fibres plus ou moins dures de vos légumes. L’extracteur de jus permet de broyer lentement les légumes sans « casser » les vitamines et cela permet d’avoir des nutriments complètement biodisponibles. Les jus permettent aussi d’absorber beaucoup plus de nutriments d’un seul coup. En effet, il est assez difficile de manger 2 carottes râpées au cours d’un repas complet, lorsqu’il sera super simple de boire 5/6 carottes dans un seul verre. 

 

Ajouter des jus, si vous êtes en crise, sans modération. Ma grand-mère, à ma sortie de l’hôpital, a retrouvé un vieux livre qu'elle gardait dans sa bibliothèque. Dans ce livre, il était préconisé pour les ulcères gastriques, de boire 1,5kg de carottes transformées en jus par jour (2). Et c'est ce que je fit.  N’ayez pas peur, ne lésinez pas sur la carotte, elle sera votre meilleure alliée si vous avez des blessures dans n’importe qu’elle partit de votre système digestif. 

 

J’insiste vraiment sur les carottes, car elles ont un pouvoir incroyable! Pensez à aller voir la fiche de se légume sur le site de Mr Plantes

 

Je vous invite vivement a allez voir le blog et les vidéos de Thierry Casasnovas qui m’ont énormément aidée et donnée de l’espoir.

 

Ajouter des super-aliments. Il y a plein de super-aliments incroyables. Les graines de chia en mucilage (dans du lait de coco c'est encore mieux!) seront très bonne pour vos intestins, la spiruline vous aidera à remonter en fer si vous saigner. Mais il y a aussi des aliments tout simples qui ne sont pas forcément ceux auxquels on pense. L’ail, le citron et le thym sont des éléments essentiels pour courir vers la guérison des lésions et ulcères. L’ail, consommé cru notamment, est super puissant (pas seulement au niveau de l’haleine!), il agit comme un antibiotique naturel et détruit un grand nombre de bactéries. Le citron et le thym font de même, lorsqu’ils sont consommés quotidiennement. 


Si vous êtes en crises, je vous déconseillerai de manger des noix, car elles pourront, selon les personnes, blesser votre paroi intestinale déjà abîmée. Mais si vous êtes en rémission, les noix sont reconnues pour calmer les inflammations. Une étude aux États-Unis à montrer que les personnes ayant intégré des noix à leur régime alimentaire (5x par semaine, ou plus) avaient des marqueurs d’inflammation plus bas que ceux qui n’en mangeaient jamais. (3). Toutes les noix contiennent du magnésium, des antioxydants, des fibres, des acides gras insaturés et de l’arginine. Les noix du Brésil sont particulièrement préconisées pour la réparation des tissus (env. 2 par jour).

 

 

En effet, tous ces éléments permettront de donner à votre corps toutes les clefs pour se réparer.

 

Il est vraiment préférable de consommer des produits bio les moins traités possible, ou des produits du jardin ! 

 

 

Luna 

 

 

Source de cette article : 

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Compl%C3%A9ment_alimentaire 

(2) Les 4 merveilles. la carotte, le citron, l'ail, le thym, Dextreit, Raymond

(3) Septembre 2015, Plantes et santé, n. 172

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload