• Luna

Journal de jeûne : mon jeûne de 18 jours

Mis à jour : mars 23


Mon jeûne de 18 jours en détail

Pour ce jeûne long, ma préparation n’était pas au top. Le mieux est de descendre la quantité de nourriture petit à petit une ou deux semaines avant d’entreprendre un jeûne de cette durée. Déjà, j’ai décidé de faire ce jeûne quelques jours avant de le commencer et de plus, j’ai tout simplement mal géré ma descente alimentaire.

Je vais vous partager mes symptômes, ressentis et humeurs que je notais, chaque jour.

Je ne note pas à chaque fois, mais : à partir du 4e jour, je suis restée la majeure partie du temps allongée dans mon lit. Je méditais une heure par jour. Je voulais partir sur 1 jour de jeûne sec, 1 jour de jeûne hydrique et ainsi de suite, mais finalement je me suis dit que j’allais boire lorsque j’avais soif, mais en quantité raisonnable.

Il ne faut pas trop boire lorsque l’on jeûne. On ne veut pas perturber l’isotonie du sang en diluant le sodium ainsi que le potassium par un apport excessif d’eau. De plus, la graisse lorsqu’elle fond se transforme en eau assimilable pour le corps, il y a également des réserves d’eau intracellulaire. Aucune raison de boire trop, puisque nous avons une large réserve d'hydratation. Ne pas boire trop d’eau est aussi profitable pour les gens comme moi qui ont des problèmes aux intestins : le corps va alors allez puiser et s’hydrater dans les endroits les plus humides du corps (notamment là où prolifère les bactéries : en milieux aqueux).

1er jour : mal de tête énorme

2e jour : 37.3 de température. mal de tête toute la nuit + toute la matinée. haleine qui commence à se charger. ventre dégonflé. mal au crâne le soir. pas bu d’eau de la journée. langue blanche.

3e jour : 37.1 de température. sensation de chaleur au réveil : bouffée de chaleur ? petit verre d’eau toutes les deux heures. petit mal de crâne très léger. faim. haleine fétide. chaud dans tout le haut du corps. 20h = 36.8 de température. pas mal d’énergie dans l’après-midi.

4e jour : 37 de température. 12h de sommeil. nausées. pas d’énergie, faiblesse le matin. beaucoup d’énergie l’après-midi. faim. pas d’eau.

5 : grosse douleur lombaires. faim. nuit pas terrible à cause de la douleur lombaires qui s’étend jusque dans les jambes. sentiment d’énervement en fin d’après-midi.

6 : 37 de température. nuit meilleure que la nuit d’avant mais douleurs toujours présente. + d’énergie le matin. pas d’eau. pas de bouffées de chaleurs au réveil. moins faim. 20h : 36.9 de température.

7 : globalement très faible. dormi 11h30. un peu de nausées. pas faim. 37 degrés. tombée dans les pommes dans l’après-midi (durant deux secondes, car levée trop vite). urine chargée et odorante. très fatiguée.

8 : 36.9. très faible globalement, mais énergie a partir de 16h. petits boutons sur le coté gauche du visage. nausées le soir.

9 : moins faible. moins faim. irritée = un peu énervée. couché 1h30 la veille, car excité, pas fatiguée. mais jambes veulent bougées mais je suis faible.

10 : très irritée, nerveuse. un peu dépressive. mes règles arrivent 10 jours plus tôt (quelques goutes). toujours un peu faim.

11 : 36.5. fatiguée, mais moins nerveuse. couchée 2h. sécheresse du nez depuis 2 ou 3 jours. belle peau de bébé. urine claire. langue et haleine chargée.

12 : 36.6 au couché. plus de règles. urine claire. frilosité. moins énervée et irritée. très fatiguée. difficulté a monter des escaliers, vertiges en arrivant en haut. ventre moins gonflé et moins douloureux à la palpation. endormi à 20h, levée à 22h impossible de me rendormir avant 4h.

13 : 36.7 le matin. hyper fatiguée et faible le matin : vertiges au moindre effort (brossage de dents, levé…). tristesse. essoufflée. j’ai très froid, difficultés à me réchauffer.

14. 36.8. langue moins blanche ? et goût moins fort dans la bouche. faible, fatiguée. essoufflée. un peu de nausées.

15. 37. coins de la bouche abîmés. mains qui deviennent un peu sèches. couchée 2h. moins essoufflées et moins irritée. + joyeuse et claire d’esprit. beaucoup moins nerveuse le soir au couché (incroyable!)

16. 37 le matin. fatigue. marre de jeuner. + nerveuse + irritée. nausées. gout dans la bouche moins fort.

17. 36.4. couché 3h. quelques douleurs a la hanche. déprime toute la journée. un peu de nausées.

18. saignements du nez. très faible. reprise alimentaire par un jus de légume. + d’énergie le soir. petit bouillon de légumes le soir.

= reprise alimentaire au bout de 18 jours.

Je vous prépare un article post-jeûne, avec mes ressentis et mes repas de reprise alimentaire !

Documentation :

Je vous conseil vivement de lire (vous allez avoir le temps!) Le Jeûne de H. Shelton, de vous renseigner vraiment avant d'entreprendre un si long jeûne et de vous y préparer psychologiquement. Vous faire suivre ou non reste de votre ressors, dans tout les cas, je n'encourage personne à faire ça tout seul chez soi, surtout si vous ou votre entourage avez peur !

#Jeûne #crohn #alimentation

© 2017 MON CROHN AU NATUREL

  • Grey Instagram Icon